mardi 24 novembre 2015

5 associations anti-éoliennes industrielles de la région PACA, à la rencontre du public pour une réunion d'information citoyenne.

Aspres-sur-Buëch,  samedi 21 novembre 2015

la MJC de la "capitale" du Haut Buëch était bien remplie en ce premier jour d'hiver floconneux pour assister à la réunion d'information citoyenne organisée par nos 3 associations du Buëch : Haut Buëch Nature, Défense de l'Environnement de la Vallée du Haut-Buëch et Pivoine.
Pour cette première, Ruth Jessop, coordonnatrice du collectif PACA et présidente de l'association Les Amis des Montagnes d'Azur (arrière pays grassois) ainsi que Mathieu Weirich représentant le collectif des associations ASSE au contre vent (04) nous avaient rejoints.
Le but de cette rencontre citoyenne était d'abord de recueillir les témoignages des associations ayant réussi à faire annuler des projets dévastateurs d'implantations d'éoliennes industrielles au col de Bleine (06), dans la vallée de l'Asse (04), et à Bruis (05).
Ces témoignages sont importants et d'actualités pour nos associations des pays du Buëch qui doivent subir l'assaut des Boralex et autres destructeurs d'environnement à la Haute-Beaume, Montbrand, Saint-Julien-en-Beauchêne, Montjay ... sans compter toutes les communes avoisinantes impactées.
L'autre intérêt de cette rencontre était d'informer nos concitoyens de la réalité de cette industrie éolienne qui s'enrichit grâce à un montage financier scandaleux, sur cette technologie obsolète, et ses très nombreuses nuisances sur la santé, sur l'environnement, sur l'économie locale et le patrimoine bâti des habitants.
Enfin ce fut aussi l'occasion d'officialiser la naissance du collectif PACA des associations contre le saccage des territoires par les industriels du vent. Ensemble on est plus fort, et c'est bien un nouveau rapport de force que va imposer le collectif aux industriels, aux élus locaux affidés et aux services de l'état aux ordres du gouvernement et son discours schizophrénique sur la COP 21.
Le recours au Tribunal Administratif contre le Schéma Régional Éolien a été mis en délibéré le 5 novembre dernier; le jugement est attendu sous quelques semaines. Par ailleurs les candidats têtes de listes aux prochaines élections régionales sont destinataires d'un courrier les invitant à préciser leur position sur le problème de l'éolien industriel. Leur réponse ou leur silence éclairera les électeurs au moment de glisser leur bulletin dans l'urne.

http://ahp.li/d9ef0dd0c0501b4e00d0.pdf

Aucun commentaire: