vendredi 6 mars 2015

Peur pour la santé: Le Danemark arrête le développement des parcs éoliens

Le sénat vient d'adopter la Loi sur la transition énergétique. Concernant l'éolien les sénateurs ont maintenu leur amendement au texte  issu de l'assemblée nationale portant la distance minimale d'installation des aérogénérateurs à 1 000 mètres des habitations.

Le Syndicat des Énergies Renouvelables qui regroupe la quasi totalité des opérateurs industriels s'est immédiatement fendu d'un communiqué protestant contre cette disposition et déclarant par la voix de son Président : "ce serait un sévère coup d’arrêt pour notre activité car plus de 90% des projets d’éoliennes se situent dans un périmètre inférieur à un kilomètre". C'est dire le peu de cas que font ces industriels, de la santé des populations qu'ils envahissent avec leur machines à pales (machines à sous conviendrait d'ailleurs bien mieux).

La position de Ségolène Royal n'est pour l'instant pas très claire : cèdera-t-elle aux lobbyistes du vent, ou aux bobos écolos dont la rentrée dans le gouvernement après les élections départementales est évoquée ? François Hollande qui veut absolument réussir sa grand messe de la conférence mondiale sur le climat en décembre prochain, fera-t-il pression pour verdir son image ? On le saura très bientôt, quand la commission mixte paritaire sénateurs-députés qui se réunit le 10 mars tranchera en faveur des 500 mètres ou des 1 000 mètres.

Pendant ce temps, au Danemark comme en Allemagne pays que l'on cite comme les bons élèves de l'éolien, on commence à freiner des 4 fers et à stopper l'implantation de nouveaux aérogénérateurs.

C'est ce qu'indique le site feelgreen.de dans un article du 02/03/2015 traduit par la Fédération Environnement Durable :

A quel point l’énergie éolienne est–elle dangereuse pour les animaux et les humains ? Comme le journal die Welt de Dimanche l’a annoncé cette question entraine actuellement l’arrêt de pratiquement la totalité des constructions d'éoliennes au Danemark. En Allemagne aussi, y a toujours de plus en plus de scepticisme à propos des projets d'énergie éolienne. Le Danemark est un pays pionnier dans la technologie de l’éolien moderne qui représente 39% du bouquet énergétique. C’est la principale nation du monde dans ce domaine. Cependant son développement stagne. Le début de la montée du scepticisme concernant l'énergie éolienne a suivi un incident survenu à la fin de 2013. Dans un élevage de visons au Danemark  sur la commune de Vildbjerg. Dès la mise en fonctionnement de nouvelles éoliennes derrière une ferme, les animaux ont renversé leurs cages. Le lendemain il y en a eu d’autres, plus de 100 d’entre eux qui avaient de profondes blessures ont dû être abattus. L’enquête lancée par l'État fournira des conclusions sur les conséquences sanitaires. Les infrasons rendraient-ils ces animaux fous ? Et aussi par voie de conséquence la santé des personnes ? Cette incertitude n’a cessé de croitre dans ce pays soucieux de l’environnement. Les infrasons des éoliennes pourraient-ils rendre les animaux fous? Cela veut dire peut-être aussi impacter la santé des personnes à risque? L'incertitude n'a cessé de croître au Danemark, pays soucieux de l'environnement. Selon die Welt, Jan Hylleberg, chef de la direction de l'Association de l'industrie éolienne danoise a déclaré que la majorité des municipalités danoises ont gelé les plans pour les nouveaux parcs éoliens. Ils veulent attendre les conclusions des études du gouvernement sur les effets sanitaires des infrasons. Au cours de 2013, les nouvelles éoliennes ont représenté une capacité totale de près de 700 mégawatts, l'année dernière elle n’était plus que de 67 MW. En Allemagne aussi, le scepticisme est de plus en plus fort. Le nouveau déclin du développement de l'énergie éolienne au Danemark se transmet de plus en plus en l'Allemagne. Selon die Welt , il y plus de 500 associations de défense contre les programme éoliens et il s'agit là aussi du fait que ces machines ne perturbent pas seulement les paysages. Les critiques se réfèrent à des études sur les vibrations provoquées par des éoliennes et leur conséquences dommageables pour la santé. Ceux qui sont exposés en permanence à des infrasons, peuvent subir, entre autres, des troubles du sommeil, des maux de tête, des difficultés de concentration, des acouphènes, des nausées, des perturbations de fréquence cardiaque et de l'anxiété.

Aucun commentaire: