lundi 16 mars 2015

Comme demandé par le chef de l'État après Sivens, la ministre Ségolène Royal lance une grande consultation publique sur la démocratisation du dialogue environnemental

Communiqué de Mme Ségolène Royal
Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie
Paris, le vendredi 13 mars 2015
Ségolène Royal ouvre une plateforme de consultation publique
 sur la démocratisation du dialogue environnemental.
Ségolène Royal lance aujourd’hui une plateforme en ligne destinée au grand public pour renforcer le dialogue environnemental, à la suite de l’installation le 19 février de la commission spécialisée du conseil national de la transition écologique sur la démocratisation du dialogue environnemental. Pour alimenter les conclusions de la commission, la Ministre a souhaité faire appel directement aux citoyens pour recueillir leurs avis, leurs expériences et leurs suggestions, convaincue que la participation citoyenne est un facteur de cohésion qui dynamise notre démocratie et rend la République plus efficace.
« Vous connaissez mon attachement à la démocratisation du dialogue environnemental et à la participation des citoyens aux décisions qui les concernent.
C’est pourquoi j’ai mis en place une commission chargée de me faire, d’ici fin mai, des propositions qui nous permettront d’améliorer la transparence et l’efficacité des procédures et du droit de l’environnement. Je suis sure que vous êtes très nombreux à avoir des idées et des suggestions sur ces questions majeures pour la réussite de la transition écologique et de la croissance verte.
Ce site est à vous. Vous pouvez y faire le récit d’expériences novatrices que vous avez vécues ou que vous connaissez. Vous pouvez aussi y faire part de vos attentes afin qu’ensemble nous construisions cette nouvelle citoyenneté environnementale. »
Cet espace collaboratif sur le site du ministère recueillera les contributions jusqu’au 15 mai. Les propositions de la commission seront rendues fin mai pour être ensuite discutées par le conseil national de la transition écologique, présidé par la Ministre l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Elles trouveront, si nécessaire, une concrétisation dans un texte législatif avant la fin de l’année.

 La ministre au colloque du syndicat patronal des énergies renouvelables. 
Le lancement de sa consultation publique aboutira-t-il sur une loi préservant 
les intérêts des citoyens face à l'avidité des opérateurs, ou simple coup de pub 
permettant à François Hollande de préparer tranquillement sa grand messe 
sur le climat en décembre prochain à Paris ? Réponse dans quelques mois ...

Aucun commentaire: