vendredi 9 juin 2017

Réponses des candidats députés sur l'éolien industriel dans le Buëch


Nous reproduisons ci-dessous  la première réponse reçue suite à notre interpellation des candidats (voir article précédent). Nous restons dans l'attente des réponses des autres candidats contactés : Catherine Asso (LR), Eléonore Flandin (FI), Karine Berger (PS), Pascale Boyer (REM) que nous publierons dès réception.


Bonjour,
le Front National, à travers la proposition 133 de la candidate Marine  Le Pen, souhaitait décréter un moratoire immédiat sur l'éolien. M'exprimant à titre personnel, je soutiens totalement cette proposition de bon sens,  l'éolien étant une aberration économique, climatique, écologique et visuelle :
   - économique car elle nécessite une infrastructure coûteuse pour un rendement faible ;
   - climatique, car, par définition, une éolienne fonctionne en situation dépressionnaire, donc par température douce, c'est--à-dire lorsque l'on n'a pas besoin de faire tourner climatiseurs ou radiateurs ;
   - écologique, car pour faire tourner ces mêmes appareils en situation anticyclonique, on doit recourir à des énergies fossiles polluantes comme le pétrole ou le charbon, voire le lignite en Allemagne ;
   - visuelle, il suffit de se rendre dans les pays ayant validé cette option comme l'Allemagne, l'Autriche ou l'Espagne, pour voir les dégâts occasionnés sur les paysages.

Je me souviens de sites de Navarre ou de Castille et Leon, où par temps nuageux, il était impossible de voir les ailes des éoliennes, cachées par des nuages ; l'on peut imaginer leur hauteur ! Ou encore, un ami slovaque se moquant gentiment, des hauteurs de Bratislava, de ses voisins autrichiens qui avaient massacré leur environnement par la présence de "champs" d'éoliennes.

Pour toutes ces raisons, je vous confirme ce que vous avait répondu notre conseiller régional Amaury Navarranne : le Front National, fidèle à un retour à une politique de bons sens, s'est opposé, s'oppose et s'opposera  à l'implantation d'éoliennes sur notre département.

cordialement

Patrick Deroin
Candidat FN de la 1ère circonscription des Hautes Alpes


Aucun commentaire: