jeudi 19 mars 2015

Lettre ouverte aux candidat(e)s aux élections départementales et aux citoyens qui vont les élire

Voici le texte de la lettre ouverte publiée dans le Dauphiné Libéré du 18/03/2015 :

Le 28 septembre 2012, le SCHEMA REGIONAL ÉOLIEN était promulgué par arrêté du préfet de la région PACA.

Passé sous silence par les élus départementaux, ce document fixe la quote-part de la production d’électricité éolienne à 190 Mégawatts pour notre département à l’horizon 2030. Ce qui en fait le plus gros producteur d’électricité éolienne de PACA.

Cela représente entre 65 et 100 aérogénérateurs (éoliennes industrielles de 150 mètres de hauteur) à installer sur notre territoire.

Du fait des nuisances de ces installations industrielles autorisées à partir de 500 mètres de nos habitations (fort impact sur la santé, destruction faunistique et floristique, saccage de l’environnement et des paysages, destruction de l’économie locale basée sur le tourisme vert et les activités de pleine nature, etc.), les pays du Buëch ont été, pour l’instant, désignés volontaires par l’administration avec l’assentiment de quelques élus locaux prêts à sacrifier le développement durable de leur territoire contre quelques euros de recettes supplémentaires pour leur commune.

L’éolien industriel terrestre est la fausse bonne idée du moment dans laquelle quelques multinationales se sont engouffrées dans l’unique but de faire de gigantesques profits sur le dos des populations rurales grâce aux subventions versées par l’état français pour le rachat de l’électricité produite (en fait c’est le citoyen français qui le paye dans sa facture EDF qui ne fait qu’augmenter).

L’éolien industriel ne sert à rien, il ne règlera pas la question de la transition énergétique (une éolienne, faute de vent utilisable ne produit au maximum que 25% du temps), ni la question du réchauffement climatique (du fait de leur intermittence, la capacité de production éolienne doit être doublée par des centrales thermiques polluantes, à gaz, au fuel ou au charbon, seules capables de répondre instantanément à la demande).

Nous demandons à tous les prétendant(e)s au mandat de délégué(e) départemental, de s’emparer de ce sujet si grave pour un département touristique comme le nôtre, d’imposer un moratoire à tous les projets en cours et de promouvoir un label qualité environnemental « sans éoliennes » pour notre département !

Nous demandons à tous les électeurs de ce département d’interpeller les candidats : aujourd’hui les éoliennes sont chez nous dans le Buëch, demain elles seront sans doute chez vous !

Rejoignez le collectif des associations qui luttent contre le saccage du département par les éoliennes industrielles. www.hautbuechnature.blogspot.fr

Aucun commentaire: