dimanche 12 octobre 2014

Révolte et morts suspects autour des champs éoliens mexicains

D'aucuns considèrent le Büech comme une "réserve d'indiens" : faible population, développement économique en berne, absence de volonté de mise en valeur du territoire chez la plupart des élus locaux ... Tout est bon pour sacrifier notre territoire et ses habitants pour une poignée de dollars (s'agissant de BORALEX, ce seront sans doute des dollars canadiens ...) L'exemple de ce petit territoire mexicain est à méditer par tous les "buechois" à l'heure où l'on s'apprête à autoriser l'installation d'éoliennes encore plus près de nos maisons!



par LeNouvelObservateur

Aucun commentaire: