dimanche 27 janvier 2013

Bonne Année 2013 sans éoliennes

L'association HAUTE BEAUME NATURE souhaite à toutes et à tous une très bonne année 2013.

Pour toutes celles et ceux qui soutiennent notre lutte contre les éoliennes industrielles qui défigurent nos paysages et l'arbitraire antidémocratique de quelques élus locaux, l'année qui vient sera celle de la vigilance citoyenne, de la mobilisation contre l'arbitraire municipal et espérons-le, au final de la raison et du bon sens montagnard !

Pour cela quelques signaux positifs nous mettent un peu de (Haute) Beaume au coeur :

Le renoncement dans la commune voisine d'Aspremont du projet éolien et les oppositions qui voient le jour dans les communes voisines du Haut-Buëch,

Le renoncement à Valderoure (Alpes-Maritimes) du projet d'implantation de 10 éoliennes grâce au travail considérable de sensibilisation mené par les amis des montagnes d'azur,

Le recours gracieux pour excès de pouvoir contre le Schéma Régional Éolien de Paca et la reconnaissance par Michel Vauzelle, Président de la Région PACA, dans un courrier du 21 décembre 2012 que "tous les projets de développements se doivent d'être envisagés en prenant en compte à la fois les enjeux majeurs d'un territoire et l'avis des populations riveraines des projets",

Et la révélation maintenant largement connue que L'ÉOLIEN INDUSTRIEL, C'EST DU VENT ! Comme l'indique Marianne dans son article du 24novembre 2012 : "les éoliennes fonctionnent quand le temps le permet et produisent peu. Pour booster la filière, le rachat de leur électricité est largement subventionné. Une aubaine pour les promoteurs, pas pour le consommateur !"...

Un exemple frappant que nous vivons : le 9 janvier 2013, un grand anticyclone sur la France, pas de vent et des températures basses, résultat les 4200 éoliennes de France sont à l’arrêt et les gros besoins en électricité pour le chauffage fournis par le nucléaire et les centrales à charbon et gaz !!! (il suffit de consulter les chiffres quotidiens de production électrique du site RTE)

 ... Et on ne parle pas encore des effets d'aubaine sonnants et trébuchant pour quelques propriétaires terriens ou -les 2 sont-ils liés ?- les efforts disproportionnés de quelques "élus locaux", n'habitant même pas la commune qui tentent d'imposer un projet éolien contre l'avis (et la vie !) des véritables résidents !

Allez mettre vos éoliennes ailleurs messieurs les destructeurs d'environnement, sachez qu'en cette année 2013 vous nous trouverez face à vous pour vous mettre des bâtons dans vos pâles et faire respecter la démocratie dans la commune. Il ne manque pas d'endroits où vous pourriez investir votre argent sans nuisance pour les habitants ! Allez ouste, du vent !

Aucun commentaire: